Racing to San Diego

On ne nait pas cyclovoyageur, on le devient.
Certes, l’une ou l’autre prédisposition peut faciliter le processus. Comme le fait d’aimer croquer de gros casse-croûtes, chanter à plein poumon et ne pas toujours savoir où s’établira le campement du soir. S’y connaître un peu en mécanique et avoir un physique d’athlète n’auraient pas fait de mal non plus, mais on dirait que Dame Nature a préféré ne pas mettre tous ses oeufs dans la même sacoche à vélo.

Avant de débuter notre transmutation, on était parfois bien perplexe devant certains comportements des expéditeurs à deux roues. Mais quelle est donc cette manie de prendre à tout-va des photos de son vélo et de réaliser des distances déraisonnables pour atteindre la cible ultime du voyage ?

Non, nous ne sommes pas encore à Seattle (où l’avion nous attend mi-juillet), mais nous nous sommes néanmoins surpris à franchir le cap des 150 km, à travers montagne et feu de forêt, pour achever en beauté le deuxième volet de notre épopée. L’appel du Pacifique a donc eu raison de nous, et concernant les photos de vélos … ils sont pas beaux nos fidèles héros ?!?

Spéciale dédicace à Bill et Teresa qui la veille au soir étaient venus nous sauver en plein désert avec de tous nouveaux pneu et chambres à air, la journée ayant été assez déjantée (modérément pour nous, mais passionnément pour mon pneu avant !).

Categories: California, Pacific | 5 Comments

Post navigation

5 thoughts on “Racing to San Diego

  1. Mom

    I love it! I love it! I love it!:) 🙂 🙂 More after school!

  2. Mom

    The world is certainly not an idyllic place for lots of people, but how comforting it is to realize that in some places it is. Your blog makes me smile at life and when I think of Bill and Teresa, and so many others, I just have one word “THANK YOU!” for all those amazing people you have encountered.
    As for your Russian cousin, well, you are so much better, Jonathan! 😉 (but the picture and comment is a great idea!) A big hug, Mom

  3. Pauline & Phil

    That’s 5592.9621 miles!! Whew! You sure do “get around” as sung by your cool singing glove muppets! Glad to see that they (& you) have sunglasses for protection through shadowless deserts, ocean glare, & piercing sunrise/sunsets. Enjoy the coast!

  4. Mom

    Sam: ” mais allez! je veux voir l’incendie! pourquoi ils ne sont pas allés plus près!”

  5. Mom

    And Matteo: “il est vraiment prisonnier, Granny? je veux pas qu’il aille en prison uncle Jo!”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

%d bloggers like this: