Posts Tagged With: cycling

We’re in the news!!!

OK, so the trip’s been over for a couple of weeks now. But we couldn’t help adding an extra post about our publication in the press! Here it is, our article in Adventure Cyclist magazine’s August issue!

Check it out right here !!

Categories: Cross-cutting | Tags: , , , , , , , , | 2 Comments

A Biker Rides Through It

Aaah… Montana. Land of beautiful wilderness, big skies and fly-fishing-movie-stars. A relaxing and beautiful ride.Yet if we were time-warped to the area 150 years ago, the feeling would have been quite different.

We would have seen…

Legendary mountain men, those trappers struggling to make it rich before the beaver hat ran out of style.

Gold-prospecting pioneers being ambushed and robbed by corrupt sheriffs

Corrupt sheriffs being hanged by vigilantes in the lawless frontier land.

Nez Perce tribes being chased and massacred by US troops in one of the dark pages of American history.

We would have seen all that and more.

But Montana, luckily, is not too fiercely stuck in the past. It’s turned to the future. And as we know the future is bikes. Montana is indeed home to the headquarters of the Adventure Cycling Association, authors of the maps we’ve been following throughout the country. Stopping there was a milestone of our journey, as we got the chance to discuss our trip, eat free ice cream and go for a little photo shoot with Dynamite and Fireworks! What’s not to love!

Categories: Montana, Rockies | Tags: , , , , , , , , , , , | 2 Comments

Final Quizz !!!

Plus qu’un mois et demi avant de réapprivoiser nos vies belges … ça nous donne juste encore assez de temps pour un dernier quizz ;o)

Alors, maintenant que vous êtes devenus experts en questions tordues, on s’est dit que vous étiez prêts à passer au niveau superieur : Le Vrai ou Faux !

50 % de chance de taper dans le mile … et 50% de chance de se tromper !

Le tout agrémenté de quelques images devinettes … à vous de jouer et de vous positionner par rapport aux mythes circulant après 261 jours de voyage !

…………………………………………

1. En 13 670 km, outre quelques belles explosions de chambre à air, le pneu arrière de Fireworks (le vélo de Maëlle) n’a jamais crevé (et d’ailleurs, le pneu avant non plus). V / F

2. On a essuyé moins de 30 jours de pluie. V / F

3. On a bravement passé le seuil des 7 jours sans douche. V / F

4. Jonathan s’est fait renverser par une biche. V / F

5. Apres 5 mois sur la route, on a arrêté de transporter une éponge et du savon de vaisselle. V / F

6. C’est finalement Jonathan qui a pris en charge la lecture des cartes. V / F

7. A velo, il vaut mieux avoir une mouchette dans la bouche que dans l’oeil. V / F

8. Au mois d’août, le magazine Adenture Cycling publiera un article à propos d’un couple belgo-américain assez canon. V / F

9. Que représentent ces images ?

10. Image à décrypter :

11. Combien, a 3 kg près, pèse Dynamite (le vélo de Jonathan) ?

12. Qu’est-ce que Jonathan est en train de mimer ? Indice : cette activité s’est déroulée durant 18 mois.

Comme toujours, les réponses sont à envoyer à maelle.boland@gmail.com avant le 25 juin, et le grand gagnant aura droit à une carte postale … canadienne !

Categories: Cross-cutting | Tags: , , , , , , , | 2 Comments

City of Angels

When traveling through the Western US, you have to get used to expansiveness at a whole new scale. And here it was, Los Angeles.  Imagine a city – nay, a metropolis – spread out on on area the size of Flanders, with a population larger than all of Belgium put together. We have to admit our scale of comparison is a bit biased, but it’s the best one we know. But even on an American scale, LA defies understanding. With a population of about 13 million people, it means that if you randomly know someone in the US, there’s 1 chance out of 23 that he or she lives in LA!

No wonder we had people to meet there! Including my cousins Ryan and Evan, and family friends Steph, Seb and their daughters, and Timothy.

Now riding along the coast of Southern California is like checking names on the list of all the movies, shows and songs you’ve heard of or seen. Malibu, Hollywood, Manhattan Beach, Santa Monica, Long Beach, Beverly Hills… It’s all there! And it feels just like riding through a Beach Boys song!

 

Categories: California, Pacific | Tags: , , , , , , , , | 1 Comment

The Ride on Washington

Visiting DC while the Government is shut down is quite an experience. Then again, seeing the stuff when it’s actually open is even more fun. So how lucky we are to have done both!
We got to stay over a few nights at Pam and Victor’s so we could have some good time with them. Then we extended the visit to the capital by staying 2 more nights at Scott’s in Alexandria, an old town on the South side of the city!

What we most remember from our visit…

  • Going in the Capitol and visiting the gallery of the House of Representation, with more visitors than congressmen inside!
  • After spending 20 years apart, saying hi to Lincoln again from behind a fence! (Then again the next day from close by)
  • Spending the most intellectual time since the start of our visit (and probably for a long time!): Going through memorials, and museums of all kind! (National Geographic, American Indian, Air & Space -just long enough to touch a moon rock- and American History!)
  • Working our way through another city by another shared bike system (and having a hard time finding a place to park our bikes!)
  • Good meals and good times with Pam and Victor in Silver Spring, then with Scott in Alexandria! At the same time as getting a good crash course to American politis and institutions!
Categories: Washington DC | Tags: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments

Firefighters!!!

As the day was coming to an end in southern Pennsylvania, we started scouting for a place to stay. At the top of a hill, on the end of a hilly day, we could make out a Fire house. The idea started budding… should we try? would they let us in?

Good thing we did ask them because we had an incredible night and got to learn so much!

In small towns, fire fighting is done by volunteers, offering this kind of service to their communities. They do it out of passion for the job and as a way to give back to the people!

Not only did they not mind us staying over for the night, they actually offered us quite an evening! They were having a drill for the junior firefighters, so they took the time to show us how it all works! After sharing a pizza, they showed us all their gear and the basics of the job. We were really impressed! Not only choosing to do this as volunteers for their communities, but also doing a risky job, with heavy and hot uniforms, and going into the fires to save people!

We were also so thankful for their trust, letting us stay over in the station for the night, offering us a great bed and a good night’s rest before seizing the next day! So thank you!!!

This slideshow requires JavaScript.

Categories: Pennsylvania | Tags: , , , , , | 3 Comments

Singing through the rain

“Qui n’a pas expérimenté ce moment de basculement où, tout recroquevillé sur son guidon, fouetté par les trombes d’eau, on lâche tout à coup l’idée que la pluie est notre ennemie, on s’ouvre à elle, on accepte son ruissellement sur le visage comme une caresse du ciel, et l’on se met à rouler dans les flaques en riant, achevant de détremper le reste de sous-vêtements secs, mais heureux tout soudain de faire corps avec la tourmente, d’en être, et donc de ne plus en souffrir, parce que dans l’acceptation de cet univers liquide, mélange de ciel et de terre, on y a découvert une manière inédite d’évoluer, telle une sirène à l’envers ?”  (Tronchet, D., Petit traité de vélosophie)

Pour sûr que la sirène était retournée, et plutôt au stade méduse de son acceptation.
Après 20 jours de doux voyage sous le soleil, on avait fini par croire que vivre dehors était un jeu d’enfant. Nos vélos connaissaient bien sûr la rosée du matin, et on avait pris l’habitude de replier notre tente malgré son humidité. On avait donc l’impression de bien gérer notre petite vie de nomades, jusqu’à ce que Father Sky nous remette la tête entre nos deux oreilles.

Pluie, drache, grêle, … on a même commencé à inventer des nouveaux mots pour essayer de décrire ce qui nous tombait du ciel. Des nouvelles questions se sont alors posées : Comment arriver à retirer son pull et le ranger sans se faire tremper le T-shirt ou inonder la sacoche ? Comment garder les yeux ouverts en descente pour analyser au minimum l’état de la route ? Combien de litres peuvent contenir nos gants “water resistent” (ou plutôt “water plouf” si vous voulez notre avis). Heureusement, une lueur brillait dans la tourmente : on savait que le soir-même, Cécile et Marc, des amis de la famille, nous ouvriraient grand les portes de leur maison. Quel plaisir de retrouver des visages familiers, de parler français, de prendre une bonne douche (en sachant que c’était la dernière de la journée!), de s’installer devant un délicieux repas, …  Ca nous a remis d’aplomb pour développer notre plan d’attaque pour les jours suivants (qui annoncaient une alternance entre averses et grêle) : dodo au chaud ! On a donc réservé 3 nuits de warmshowers, ce qui nous a permis de continuer à avancer sans même attraper un rhume ! Merci Sue & Marc, Julie, Tom, Molly & Caroline, et Tom & Elaine !

Pour atteindre les warmshowers, le plan était simple :
1. Enfiler toutes nos tenues anti-pluie (nous recouvrant du bout des orteils jusqu’au cuir chevelu)
2. Après quelques kilomètres (et infiltrations), faire un avec la pluie (“caresse du ciel”)
3. Puis une fois qu’on en avait assez de se faire ainsi cajoler, espérer de tout son coeur voir apparaître un fast-food à l’horizon.
Jamais nous n’avions autant rêvé qu’un Burger King nous tombe du ciel !!! On a ainsi trouvé refuge dans un meveilleux Dunkin’ Donuts, et dans un Family Restaurant qui pour nous a pris des airs de paradis (et de séchoir) !

Seulement, le plan n’était pas parfait, car une fois qu’on se sentait réchauffé, il fallait alors :
– retirer ses chaussures
– réenfiler son surpantalon mouillé
– se reglisser dans ses chaussures mouillées
– en flamant rose, remettre ses surchaussures mouillées
– remettre son imperméable mouillé
– tordre ses gants trempés et les réenfiler
– remettre casque et veste fluo
– et retourner dehors, entre ciel et terre, jouer à la méduse !
Jonathan, lui, avait trouvé le truc pour éviter ce revers de la médaille : il gardait sur lui ces affaires trempées, et perdait donc un peu en confort, mais décidait bien plus facilement qu’il était temps de poursuivre la route pour arriver à son paradis : la warmshower du jour !

Une toute nouvelle organisation se mettait donc en place. Fini les arrêts improvisés pour prendre des photos (ce qui était non sans déplaire à l’homme de ce voyage). Fini aussi d’allumer la radio comme renfort mollet pour les pentes ardues. Dans ces moments-là, malgré l’essouflement, Jonathan entonnait nos hits préférés. C’est alors que la méduse se fit sirène.

Categories: Pennsylvania | Tags: , , , , , , | 2 Comments

Concrete jungle

Après 3 semaines de vie par monts et par vaux, à croiser de grosses chenilles dans les montées (bizarrement, jamais vues dans les descentes !) et à observer plein d’espèces de sauterelles, nous choisissons de changer d’écosystème pour nous immerger quelques jours en pleine jungle urbaine.  Le décalage est saisissant ! Sous les conseils perspicaces des tontons John et Denis, on place Dynamite et Fireworks pour 36h de garage-sitting, à nous New York en mode bipède !

Balade sur la High Line (genre de ravel en hauteur pour piétons), virée sur le Staten Island Ferry (immense vélo sans roue navigant dans la baie), premiers cookies au macadamia nuts (magnifique encas de cyclistes), … et la cure de désintoxication cyclopédiques échoue lamentablement ! On loue des citibikes (en espérant que Dynamite et Fireworks n’en sauront rien !) et on pédale gaiement dans le monde sauvage des avenues en cathédrales ! Veritable pied-de-nez dans cette ville démesurée !

Greenwich Village, Broadway, China Town, Little Italy, Grand Central… Après le pretzel du matin, on cherche un pur pic-nic new-yorkais, et on se retrouve avec une crêpe mozzarella truffe : deuxième rechute de la journée ! Pour se ressaisir, on s’offre quelques hot dogs en dessert 😉 Magnifique fin de journée sur les toits de Manhattan, à admirer le soleil qui se couche et les lumières qui scintillent, puis direction Broadway pour fêter nos 1000 premiers km : on reste bouche bée devant les prouesses de la comédie musicale Newsies ! Puis c’est à nous de faire le grand écart, entre la version Disney des revendications de la classe exploitée, et le paradis de la consommation de Times Square by night. Patrick et Théodin (du haut de ses 8 semaines) nous accueillent ensuite adorablement pour la nuit. On ferme les yeux, et tant d’images nous reviennent ! Concrete jungle were dreams are made of there’s nothing you can’t do …

Deuxième journée un peu plus cool. Notre visite acharnée de la veille nous a fatigués bien plus qu’une simple journée de vélo ! Plaisirs enfantins : on joue au frisbee contre des enfants de 3 ans, on se prend pour des dinosaures, on plonge notre tête dans des cinnamon buns, on fête Noël, on obtient un ballon d’hélium à Central Park (avant de reprendre le métro, on l’offre à une famille : la maman nous remercie et le garçon de 8 ans s’écrie “I don’t want it !”, dur d’être un enfant !). On passe par le site du World Trade Center, et on rejoint Diane, une amie de la famille, pour un magnifique repas avec vue sur Dame Liberté. Dernière promenade sur Brooklyne Bridge, et on arrive juste à temps pour reprendre notre train et retrouver nos chers vélos !

De retour donc à la vie avec les chenilles, dont la taille serait proportionnelle à la rudesse de l’hiver … il est grand temps qu’on file vers le sud !

Categories: New York | Tags: , , , , , , , , , , | 6 Comments

New York Angels

Angels is something you’d rather expect in a city on the West coast. But New York state has angels of its own!

Let’s explain:  There’s such a thing the bike community calls Angels. It’s those people who seem to fall from heaven and ask the kind of magic questions like “Where are you heading to? Where are you sleeping tonight? Can I offer you a night in my home?”. We’ve had a couple of those amazing experiences in New York: Cherry and Allan in Amenia, and John and Denis in Shawangunk. After a day’s ride, it’s such an amazing feeling to be welcomed, to get to meet the locals, and to spend a fun evening together!

New York was also our first state out of New England! We’re now off into the Mid-Atlantic for new adventures! More beautiful scenery, great times together, and a chance to see New York City! But more on that later… Let’s first enjoy some of the rural scenery around Poughkeepsie and the Hudson River Valley, before heading for another big river!

Categories: New York | Tags: , , , , | 3 Comments

Roller coasters in Connecticut

Et nous voici dans le pays des collines ! Les feuilles commencent doucement à se colorer. On trace notre route à travers l’été indien et l’automne cowboy (les feuilles sont rouges, mais le ciel parfois devient gris et requiert quelques couches de vêtements supplémentaires … ce qui nous donne une démarche de western avec nos bras plus écartés du corps !).

10 jours après l’atterrissage, on franchit nos 500 premiers km. Le rythme nous convient bien ! On commence à se roder au niveau du denivelé : dans les montées, on se sent comme deux escargots portant péniblement toute leur maison sur le dos, les mollets brulant et le tambour battant au son de nos coeurs qui pompent à tout rompre pour remporter l’exploit ! Et dans les descentes, on se croirait à moto, mais avec le doux son du vent qui remplace le bruit du moteur ! Et le bonheur intense, c’est de prendre un bon élan dans une belle descente sans obstacle pour gravir sans trop de sueur la montée suivante !

On trouvé de magnifiques endoits pour planter la tente, souvent de belles prairies fleuries (on revêt alors notre combinaison anti-tics : longues manches et pantalon dans les chaussettes, en style cycliste ;o). On a aussi été magnifiquement accueilli dans notre première “warm shower”, un concept de couch surfing pour cyclistes : que c’est bon de rencontrer d’autres randonneurs et de profiter d’une délicieuse douche !!!

C’en est donc fini de la Nouvelle Angleterre ! Hier on a franchi la frontiere avec presque un peu de nostalgie dans la voix. Heureusement il en reste encore des terres a découvrir ! See you soon !!!!

 

 

Categories: Connecticut | Tags: , , , , , , | 5 Comments

Blog at WordPress.com.