Posts Tagged With: velo

Bye-bye Bikin’USA

Le compteur vélo s’est arrêté sur 15 808 km.
Après notre course contre la montre vers Vancouver, on a décidé de s’offrir quelques vacances avant de réapproviser nos vies belges. On a donc passé nos deux dernières semaines de voyage à faire ce qu’on adore : du vélo ! Les États-Unis nous ont rouvert les bras à coup de parades et de feux d’artifice pour le 4 juillet. Des montagnes de l’Olympe jusqu’ à Seattle, en passant par les îles San Juan, on est devenu maître des ferrys sous un soleil éclatant. Et après 10 mois à sillonner le pays, on a trouvé un petit paradis où il ferait bon revenir vivre. Peut-être que c’est ça l’effet de fin de voyage.

L’heure est donc aux au revoirs. Et comme on a le coeur un peu serré, on va commencer par ce dont il ne sera pas trop difficile de se séparer.
Bye-bye riz, purée, haricots noirs.
Bye-bye nuits froides sous la tente, à s’emmitouffler comme des chenilles dans leur cocon.
Bye-bye Google Maps qui nous envoie sur des chemins désaffectés.
Bye-bye les coups de pompes de fin de pique-nique.
Bye-bye les chaussures à cales et mon T-shirt rose.
Bye-bye la sensation de devoir sortir de la tente alors qu’on y est bien installé.
Bye-bye les moustiques abusant de ma vulnérabilité lorsque ma vessie appelle à être soulagée.
Bye-bye les 7 hamburgers pour 7 dollars du MacDo.
Bye-bye les montées infinissables à nous exploser les jambes.
Bye-bye les pneus plats de Dynamite.
Bye-bye ma radio qui crachote une fois qu’on s’éloigne trop des villes.
Bye-bye nos peaux toutes collantes lorsque les douches viennent à manquer et qu’on essaie de se glisser dans nos sacs de couchage.

Mais bye-bye aussi snickerdoodles, corn-dogs et cosmic brownies.
Bye-bye la surprise de découvrir où on logera ce soir.
… le bonheur de passer toutes nos journées à nous 2.
… la vie sans clé ni carte de fidélité.
… les montagnes, déserts, forêts et océans.
… les high five échangés avec des passants en rue.
… nos appétits d’ogre.
… les orques, alligators et armadillos croisés en bord de route.
… le sourire complice échangé avec les autres cyclistes.
… le plaisir de sentir le vent dans nos cheveux et les paysages défiler sous nos yeux.
… l’honneur d’être accueilli comme des rois par des inconnus.
Bye-bye… mais certainement pas adieu !

Categories: Cross-cutting, Northwest, Washington | Tags: , , , , , , , , , , , , | 5 Comments

Frying Pans and Hiking Boots

For the Tetons, we’ll let our friend Bill do the introduction:

“I drove on to Grand Teton National Park. And there’s another arresting name for you. Tetons means tits in French. … The first French explorers who passed through northwestern Wyoming took one look at the mountains and said, “Zut alors! Hey, Jacques, clock those mountains. They look just like my wife’s tetons.” Isn’t it typical of the French to reduce everything to a level of sexual vulgarity? Thank goodness, they didn’t discover the Grand Canyon, that’s all I can say. And the remarkable thing is that the Tetons look about as much like tits as … well, as a frying pan or a pair of hiking boots. In a word, they don’t look like tits at all, except perhaps to desperately lonely men who have been away from home for a very long time. They looked a little bit like tits to me.” – Bill Bryson, The Lost Continent

Well, the name sure doesn’t fit, but the Tetons mountain range is simply stunning. Back in the summer of 2012, when we decided we would go on this expedition, I changed my desktop wallpaper on my work computer to a picture of the Tetons. Every day at work, I could take a few moments to daydream about our journey to come. 

Now, we’re finally there. The Tetons. And it’s almost like a day back in the office! Yay!

Categories: Rockies, Wyoming | Tags: , , , , , , , | 2 Comments

Final Quizz !!!

Plus qu’un mois et demi avant de réapprivoiser nos vies belges … ça nous donne juste encore assez de temps pour un dernier quizz ;o)

Alors, maintenant que vous êtes devenus experts en questions tordues, on s’est dit que vous étiez prêts à passer au niveau superieur : Le Vrai ou Faux !

50 % de chance de taper dans le mile … et 50% de chance de se tromper !

Le tout agrémenté de quelques images devinettes … à vous de jouer et de vous positionner par rapport aux mythes circulant après 261 jours de voyage !

…………………………………………

1. En 13 670 km, outre quelques belles explosions de chambre à air, le pneu arrière de Fireworks (le vélo de Maëlle) n’a jamais crevé (et d’ailleurs, le pneu avant non plus). V / F

2. On a essuyé moins de 30 jours de pluie. V / F

3. On a bravement passé le seuil des 7 jours sans douche. V / F

4. Jonathan s’est fait renverser par une biche. V / F

5. Apres 5 mois sur la route, on a arrêté de transporter une éponge et du savon de vaisselle. V / F

6. C’est finalement Jonathan qui a pris en charge la lecture des cartes. V / F

7. A velo, il vaut mieux avoir une mouchette dans la bouche que dans l’oeil. V / F

8. Au mois d’août, le magazine Adenture Cycling publiera un article à propos d’un couple belgo-américain assez canon. V / F

9. Que représentent ces images ?

10. Image à décrypter :

11. Combien, a 3 kg près, pèse Dynamite (le vélo de Jonathan) ?

12. Qu’est-ce que Jonathan est en train de mimer ? Indice : cette activité s’est déroulée durant 18 mois.

Comme toujours, les réponses sont à envoyer à maelle.boland@gmail.com avant le 25 juin, et le grand gagnant aura droit à une carte postale … canadienne !

Categories: Cross-cutting | Tags: , , , , , , , | 2 Comments

In a Parallel Universe

What if things had gone the other way around? What if, instead of moving to Belgium, my dad had convinced my mom to come live in the US with him?
Would we have gone for a 10 month bike tour around the Land of Chocolate, Beer and Fries? Would we have spent our childhood summer vacations in the luscious beach town of Blankenberge eating speculoos ice cream and riding a cuistax? Unfortunately, some questions will remain unanswered. But by riding to the San Francisco Bay Area, we did get a little glimpse of what life could have been. Because that’s where my dad’s college friends all moved to.

So as we connected the dots between each one of them, we sewed the fabric of my life in a parallel universe. In a nutshell, we would have lived by the Pacific, gone for walks among the redwoods, commuted across the Golden Gate bridge, rooted for the San Jose Sharks and eaten artichoke soups!

But who am I kidding, my dad was too much of an East coast guy, anyway.
So thanks Chris, Jan, Bob, Gail, Aaron, Mackensie, John, Kathleen and Caitlyn for the great time and giving us a flavor my parallel life!

Categories: California, Pacific | Tags: , , , , , , , , , | 4 Comments

Coasting to Santa Barbara

Au fil de notre voyage, une question qu’on nous pose souvent est celle de savoir comment on organise notre logement. Pour vous ce soir en direct de la côte de Santa Barbara, voici l’un des scénarios de notre playbook.
Il est 11h du matin, l’heure de s’attaquer à notre premier pique-nique. Pour célébrer la digestion, Jonathan nettoie les chaînes de nos vélos pendant que je m’allonge dans l’herbe tendre, vue sur l’océan. Vingt minutes plus tard, Beth et Sheila, deux élégantes Galloises, s’arrêtent à notre hauteur. Intriguées par les fleurs de Fireworks, le cambouis sur le visage de Jonathan et la forme humaine endormie par terre, elles accostent Jonathan de leur doux accent, et commencent à le questionner. Je reviens doucement à moi, jusqu’à ce que la question fatidique me tire entièrement du sommeil : ” Do you have a place to stay for the night?”
Et nous voici à passer la suite de la journée en lovely compagnie, à discuter Shakespeare, préparatifs de mariage et souvenirs de guerre, le tout ponctué par les vagues collossales du Pacifique. C’est si bon de sortir d’une sieste et que le rêve continue !
Et depuis lors, je ne manque plus aucun appel à la sieste ! Qui sait ce qu’il peut nous réserver …

Categories: California, Pacific | Tags: , , , | 3 Comments

City of Angels

When traveling through the Western US, you have to get used to expansiveness at a whole new scale. And here it was, Los Angeles.  Imagine a city – nay, a metropolis – spread out on on area the size of Flanders, with a population larger than all of Belgium put together. We have to admit our scale of comparison is a bit biased, but it’s the best one we know. But even on an American scale, LA defies understanding. With a population of about 13 million people, it means that if you randomly know someone in the US, there’s 1 chance out of 23 that he or she lives in LA!

No wonder we had people to meet there! Including my cousins Ryan and Evan, and family friends Steph, Seb and their daughters, and Timothy.

Now riding along the coast of Southern California is like checking names on the list of all the movies, shows and songs you’ve heard of or seen. Malibu, Hollywood, Manhattan Beach, Santa Monica, Long Beach, Beverly Hills… It’s all there! And it feels just like riding through a Beach Boys song!

 

Categories: California, Pacific | Tags: , , , , , , , , | 1 Comment

The Ride on Washington

Visiting DC while the Government is shut down is quite an experience. Then again, seeing the stuff when it’s actually open is even more fun. So how lucky we are to have done both!
We got to stay over a few nights at Pam and Victor’s so we could have some good time with them. Then we extended the visit to the capital by staying 2 more nights at Scott’s in Alexandria, an old town on the South side of the city!

What we most remember from our visit…

  • Going in the Capitol and visiting the gallery of the House of Representation, with more visitors than congressmen inside!
  • After spending 20 years apart, saying hi to Lincoln again from behind a fence! (Then again the next day from close by)
  • Spending the most intellectual time since the start of our visit (and probably for a long time!): Going through memorials, and museums of all kind! (National Geographic, American Indian, Air & Space -just long enough to touch a moon rock- and American History!)
  • Working our way through another city by another shared bike system (and having a hard time finding a place to park our bikes!)
  • Good meals and good times with Pam and Victor in Silver Spring, then with Scott in Alexandria! At the same time as getting a good crash course to American politis and institutions!
Categories: Washington DC | Tags: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments

Through the Amish country

Traversée des terres Amish en plein déluge … on a donc peu de clichés à vous partager ! A vélo on avait l’impression de ne pas trop dénoter, mais notre camouflage laissait néanmoins a désirer. Quelques suggestions pour une prochaine incursion : remplacer …

– nos fontes hermetiques par des caisses en carton

– nos casques par des chapeaux de paille

– ma queue de cheval par un petit chignon recouvert d’un bonnet

– nos cuissards par une longue jupe noire ou de belles bretelles

– laisser pousser la barbe de Jonathan

– installer une grande corde pour faire sécher le linge et n’y mettre que des vêtements noirs

– parquer la carriole devant la maison

– planter plein de fleurs devant la façade

– …

On y était presque !

Categories: Pennsylvania | Tags: , , , , , , , | 1 Comment

Singing through the rain

“Qui n’a pas expérimenté ce moment de basculement où, tout recroquevillé sur son guidon, fouetté par les trombes d’eau, on lâche tout à coup l’idée que la pluie est notre ennemie, on s’ouvre à elle, on accepte son ruissellement sur le visage comme une caresse du ciel, et l’on se met à rouler dans les flaques en riant, achevant de détremper le reste de sous-vêtements secs, mais heureux tout soudain de faire corps avec la tourmente, d’en être, et donc de ne plus en souffrir, parce que dans l’acceptation de cet univers liquide, mélange de ciel et de terre, on y a découvert une manière inédite d’évoluer, telle une sirène à l’envers ?”  (Tronchet, D., Petit traité de vélosophie)

Pour sûr que la sirène était retournée, et plutôt au stade méduse de son acceptation.
Après 20 jours de doux voyage sous le soleil, on avait fini par croire que vivre dehors était un jeu d’enfant. Nos vélos connaissaient bien sûr la rosée du matin, et on avait pris l’habitude de replier notre tente malgré son humidité. On avait donc l’impression de bien gérer notre petite vie de nomades, jusqu’à ce que Father Sky nous remette la tête entre nos deux oreilles.

Pluie, drache, grêle, … on a même commencé à inventer des nouveaux mots pour essayer de décrire ce qui nous tombait du ciel. Des nouvelles questions se sont alors posées : Comment arriver à retirer son pull et le ranger sans se faire tremper le T-shirt ou inonder la sacoche ? Comment garder les yeux ouverts en descente pour analyser au minimum l’état de la route ? Combien de litres peuvent contenir nos gants “water resistent” (ou plutôt “water plouf” si vous voulez notre avis). Heureusement, une lueur brillait dans la tourmente : on savait que le soir-même, Cécile et Marc, des amis de la famille, nous ouvriraient grand les portes de leur maison. Quel plaisir de retrouver des visages familiers, de parler français, de prendre une bonne douche (en sachant que c’était la dernière de la journée!), de s’installer devant un délicieux repas, …  Ca nous a remis d’aplomb pour développer notre plan d’attaque pour les jours suivants (qui annoncaient une alternance entre averses et grêle) : dodo au chaud ! On a donc réservé 3 nuits de warmshowers, ce qui nous a permis de continuer à avancer sans même attraper un rhume ! Merci Sue & Marc, Julie, Tom, Molly & Caroline, et Tom & Elaine !

Pour atteindre les warmshowers, le plan était simple :
1. Enfiler toutes nos tenues anti-pluie (nous recouvrant du bout des orteils jusqu’au cuir chevelu)
2. Après quelques kilomètres (et infiltrations), faire un avec la pluie (“caresse du ciel”)
3. Puis une fois qu’on en avait assez de se faire ainsi cajoler, espérer de tout son coeur voir apparaître un fast-food à l’horizon.
Jamais nous n’avions autant rêvé qu’un Burger King nous tombe du ciel !!! On a ainsi trouvé refuge dans un meveilleux Dunkin’ Donuts, et dans un Family Restaurant qui pour nous a pris des airs de paradis (et de séchoir) !

Seulement, le plan n’était pas parfait, car une fois qu’on se sentait réchauffé, il fallait alors :
– retirer ses chaussures
– réenfiler son surpantalon mouillé
– se reglisser dans ses chaussures mouillées
– en flamant rose, remettre ses surchaussures mouillées
– remettre son imperméable mouillé
– tordre ses gants trempés et les réenfiler
– remettre casque et veste fluo
– et retourner dehors, entre ciel et terre, jouer à la méduse !
Jonathan, lui, avait trouvé le truc pour éviter ce revers de la médaille : il gardait sur lui ces affaires trempées, et perdait donc un peu en confort, mais décidait bien plus facilement qu’il était temps de poursuivre la route pour arriver à son paradis : la warmshower du jour !

Une toute nouvelle organisation se mettait donc en place. Fini les arrêts improvisés pour prendre des photos (ce qui était non sans déplaire à l’homme de ce voyage). Fini aussi d’allumer la radio comme renfort mollet pour les pentes ardues. Dans ces moments-là, malgré l’essouflement, Jonathan entonnait nos hits préférés. C’est alors que la méduse se fit sirène.

Categories: Pennsylvania | Tags: , , , , , , | 2 Comments

The streets of Philadelphia

Well it only took 2 days from NYC to Philly! It’s amazing how close such big cities can be! … and how easily we can make believe we’re just normal non-crazy tourists visiting the city.
We started by arriving at Marc & Cécile’s, good friends of Maëlle’s family, who helped us get dry after our first big downpour and offered us a wonderful evening and place to stay!
We then toured the country’s former capital (not sure they got over losing that title), its monuments (now where IS that LOVE thingy hiding?), its neighborhoods, independance hall, the cracked Liberty Bell (well, all from the outside given the Government shutdown)… The thesis of a walking day being more tiring than a biking day still holds! But a great visit together in what seemed to us like a more European city!
We then had an evening out with Martin (good friend and son of Mark and Cécile) and Dannie and slept over at their place! Might have been our first evening with people our age since we started our trip! But I think we pulled it off OK! And thank you so much for the great time!!
After 2 days in Philly, we went off to Southern Pennsylvania for new adventures! More on those soon!

Categories: Pennsylvania | Tags: , , , , , , , | 1 Comment

Create a free website or blog at WordPress.com.